Floozman

by Bertrand Cayzac

Table des matières

To the English translation

Chapitre Ier :

Comme tous les super-heros, Floozman est né

« Par une scandaleuse abondance, il apporte la délivrance »

Quelque part au cœur du système financier coule une source d’argent mystérieuse et intarissable.

Fred Looseman fait partie des très rares hommes qui l’ont trouvée. Comme eux, il a longtemps mené l’enquête, comme eux il a entrevu la vérité et comme eux, en approchant l’origine de l’émanation, il a perdu la mémoire...

Hier, il était encore le brillant directeur de la gestion des risques du Crédit Mondial et le président de la commission de lutte contre le blanchiment. Depuis sa chute, il survit grâce au job que la banque lui a trouvé dans une équipe de maintenance informatique.

Sa famille et ses amis se sont éloignés de lui. Isolé, ses facultés obscurcies, il ne vit plus que pour réparer les distributeurs et le réseau qui les relie aux ordinateurs centraux.

Parfois, après de longues heures de travail, il lui arrive d’entendre des voix. En fermant les yeux, il distingue des prières. Certaines sont si claires et si sincères qu’il lâche ses outils et se met à pleurer.

C’est ainsi qu’il devient Floozman. Il retrouve ses esprits, la lumière se fait. Sa banquière l’appelle au téléphone et ce n’est pas à propos de son découvert, car elle se souvient elle aussi.

Ils savent tous deux ce que Floozman doit faire. Il a les moyens nécessaires et plus encore. Mais cette richesse n’est pas la sienne, c’est l’argent magique de la délivrance :

- Floozman, ça fait des heures que je cherche à vous joindre ! Votre compte déborde !

- Mlle Marinella !

- Où êtes-vous ? Je vous envoie les Floozboys avec le costume et le masque... le masque de Floozman, ajoute-t-elle sur un ton rêveur.

- Distributeur CB Paris Nord, D201.

- OK.

- Mlle Marinella ?

- Oui ?

- Je vous rappellerai pour vous le dire.

- Pour me dire quoi ?

- Je suis en route...


Suite, chapitre 2...

Copyright © 2008 by Bertrand Cayzac

Home Page